An Update on the aftermath of the Ninth Circle disruptions and arrests of April 30 – In English and French

ITCCS Special Communique of May 5, 2017

Issued by the Executive Council of the ITCCS

itccs image

Including this link to the subsequent Radio Free Kanata broadcast: 

https://bbsradio.com/sites/default/files/audio_dirs/radiofreekanata/Radio_Free_Kanata_2017-05-07.mp3

Brussels:

All of our special action teams have reported in. This Communique is a compilation of their separate reports, excluding information that must be kept confidential for now in the interest of the safety of children or witnesses, or impending legal action.

  1. The nineteen cult members arrested by our teams and local police in Zwolle Holland, Dijon France and Lucerne Switzerland are presently in custody in police facilities in those cities. We do not know if the detained have been formally charged by local prosecutors yet. However, the police recovered considerable evidence of cult activity at the arrest sites, including Satanic regalia, blood-marked torture devices and children’s clothing, and in the case of the Zwolle site even the physical remains of dead and mutilated children held in cold room containers.

  2. Our teams in these three towns have retained their own record of this evidence, including the photographs and recorded statements of the cult members. Some of them have positively identified more senior members of the Ninth Circle cult, including Catholic Cardinals and European Union politicians and military leaders. One of the arrested men, who claims to be a secondary level leader of the cult, has agreed that for certain benefits he will provide detailed evidence against the cult including by naming those who are heading its organization.

  3. The eight children who were liberated and saved by our teams in these three towns have either been returned to their families of origin, if they were kidnapped from them, or held under protection in independent safe houses until they can be relocated with safe and caring families. Three of the children were immigrants from Romania or Tunisia, and five were native to France and Holland. None of them were older than six years old. They are all still in a state of shock and recovery after having been starved and beaten, and confined in small padlocked cages that were recovered in our raids.

  4. The teams in the other cities, save Washington DC and Montreal and Vancouver Canada, have had nothing else to report besides the general fact that the cult sites they had targeted were heavily protected by paramilitary personnel. However, our sources tell us that their ritual killings were relocated or suspended as a result of the announced disruptions. These other cities were Rome, London, Paris, Frankfurt, Brussels and Geneva. The suspected Ninth Circle ritual at the Opus Dei centre in Tara, Ireland was also suspended and no activity was detected there.

  5. Three of our action teams, in Vancouver and Montreal Canada and Washington DC, were halted and arrested by plain clothed security forces who refused to show any identification. All of our team members were released the next day except for one individual in Vancouver who remains incommunicado. We assume the cult killings in these cities – in a sub-basement crypt at the Vancouver Club, in a sub-basement hall at Marie Reine du Monde Cathedral in Montreal and within the interior of the St. John’s Episcopal Church near the White House – proceeded as scheduled.

  6. The day after these raids our Executive received a back-channel communication from a party claiming to represent “an element” within the Roman Catholic Curia, the so-called College of Cardinals. This party carried a message requesting a meeting between “influential officials” at the Vatican and the ITCCS leadership. We have stated to this messenger that any such meeting must occur outside Italy and be subject to monitoring and recording in the presence of our security staff and legal counsel. We are awaiting a reply.

  7. One of our sources close to the Ninth Circle leadership has indicated that the Circle is moving its dual headquarters from the Club Lorraine in Brussels and a private chateau in Belgium to an undisclosed location in North America. This shift may explain the rapid shut down of our North American teams. We have also learned that Cardinal Gerald Lacroix of Quebec, the senior Roman Catholic official in Canada who was appointed to that position by the criminally convicted Pope Benedict / Joseph Ratzinger, was present during March of this year at secret high level coven gatherings of the Ninth Circle in Brussels and Rome. Both Lacroix and Ratzinger were reported to be active participants in a Ninth Circle ritual killing of a young boy on February 22, 2014 at the San Lorenzo Jesuit Church in Rome along with Pope Francis, Jorge Bergoglio, and Denis Lebel, a federal cabinet minister in the Canadian government of former Prime Minister Stephen Harper. ( see http://itccs.org/2014/11/04/ottawa-false-flag-killings-covered-huge-scandal-itccs-breaking-news-november-4/ - note that the videos connected to this report were banned from the internet within days of their posting). This suggests that the relocated Ninth Circle headquarters may be near to Montreal or Ottawa, Canada, both of which have had a long history of Satanic ritual killings and military MKULTRA/mind control programs closely tied to the Ninth Circle cult.

  8. In response to our actions, police and judges associated with the Ninth Circle have escalated their attacks on our organization and clinical counselors allied with us who have diagnosed and publicly named Satanic Ritual crimes. Three of these counselors (in Canada, the USA and England) are now suddenly facing professional discipline and possible criminal charges, along with the usual public smear campaigns. But of related and even greater concern is that our top Field Secretaries have been targeted for elimination by the Ninth Circle. Here are the details:

  9. Our Ninth Circle source reports a “private” discussion of the top Ninth Circle leaders that occurred on May 2 in Rome. The details were passed on by a disenchanted Catholic priest who is placed closely to a senior Cardinal and Ninth Circle member. At this private meeting it was stated that the highest priority for the Circle had to be “eliminating” once and for all the operational leaders of the ITCCS, namely the three Field Secretaries for North America, Europe and Australia. The latter include Kevin Annett, “John Street” and the Australian secretary. Our source was unable to discover whether the Vatican’s normal channel for assassinations – the espionage agency known as the Holy Alliance – would be handling these killings or whether they would go to contracted “local assets” from their partner the Mafia Ndrangheta. Regardless, since of our Field Secretaries Mr. “Street” and Kevin Annett have been especially public and visible leaders of our campaigns, their safety is of the highest importance. We have directed them and the Australian Field Secretary to go underground for now and to follow the normal protocols of those who are in protective custody.

  10. These expected counter-attacks are in fact a sign that the Ninth Circle and its Vatican/corporate backers are beginning to panic and are resorting to fearful self-defensiveness. We expect more cracks to appear in the ranks of their cult and for more defectors and informants to emerge. We are optimistic that this murderous three century old Jesuit cult is in collapse, which means that our efforts must intensify.

  11. We urge all people of conscience to join us, receive common law Sheriff training, and mobilize your communities to arrest the Catholic clergy and others who are funding and aiding the Ninth Circle. Follow our updates at www.itccs.org and every Sunday at 3 pm pacific, 6 pm eastern and 11 pm GMT on Radio Free Kanata at www.bbsradio.com/radiofreekanata .

Issued by the Central Office of the International Tribunal of Crimes of Church and State
May 5, 2017 GMT
 

Communiqué spécial d’ITCCS le 5 Mai 2017

 

Une mise à jour après les interruptions et les arrestations du Neuvième Cercle le 30 avril

 

Publié par le Conseil exécutif d’ITCCS

Bruxelles

Tous les rapports de nos équipes d’actions spéciales nous sont parvenus. Ce communiqué est une compilation de leurs rapports respectifs, excepté les informations qui doivent rester confidentielles dans l’intérêt de la sécurité des enfants ou des témoins, ou pour des raisons de procédures judicaires.

1. Les membres du culte dix-neuf qui ont été arrêtés par nos équipes, et la police locale à Zwolle aux Pays-Bas, à Dijon en France, à Lucerne en Suisse, sont actuellement placés en garde à vue dans les locaux de la police de ces villes. Nous ne savons pas si les détenus ont été officiellement mis en examen par le juge d’instruction. Cependant, la police a récupéré beaucoup d’éléments matériels concernant les activités du culte sur les lieux des arrestations, y compris des insignes sataniques, des appareils de torture maculés de sang et des vêtements d’enfants. En ce qui concerne Zwolle des restes humains ont même été récupérés, des corps d’enfants morts mutilés conservés dans des chambres froides.

2. Dans ces trois villes nos équipes ont gardé leurs propres éléments comme preuves matérielles, y compris les photographies et les déclarations enregistrées des membres du culte. Certains d’entre eux, ont formellement identifiés beaucoup de membres plus haut-placés du culte du Neuvième Cercle, y compris des cardinaux catholiques et, des politiciens de l’Union Européenne ainsi que des militaires gradés. L’un des hommes arrêtés qui se présente comme un dirigeant de second rang du culte, a donné son accord pour fournir, en échange de certains avantages, des preuves matérielles contre le culte, y compris les noms de ceux qui sont à la tête de cette organisation.

3.Les huit enfants qui ont été libérés et sauvés par nos équipes dans ces trois villes, ont été renvoyés dans leurs familles d’origine, s’ils ont été kidnappés, ou bien remis sous la sauvegarde et la protection de l’enfance, jusqu’à ce qu’ils soient retournés en sécurité dans des familles d’accueil. Trois des enfants étaient des immigrés en provenance de Roumanie ou de Tunisie, et cinq étaient natifs de France et des Pays-Bas. Aucun d’entre eux n’avait plus de 6 ans. Ils sont encore en état de choc et se remettent de ce drame après avoir été privés de repas, et avoir été battus, en étant confinés dans de petites cages cadenassées qui ont été récupérées au cours de nos raids.

4. Les équipes dans les autres villes situées à Washington DC, Montréal, et Vancouver au Canada n’ont rien à rapporter, excepté le fait que les lieux de culte qui étaient visés étaient très protégés par du personnel paramilitaire. Cependant, nos sources indiquent que les rituels meurtriers ont été déménagés ou bien suspendus du fait de nos annonces de ces interruptions. Ces autres villes étaient Rome, Londres, Paris, Francfort, Bruxelles et Genève. Le rituel du Neuvième Cercle de l’Opus Dei qui devait se dérouler à Tara en Irlande, a été suspendu et aucune activité n’a été détectée à cet endroit.

5. Trois de nos équipes d’action à Vancouver et Montréal au Canada et Washington DC, ont été retenues et arrêtées par des forces de sécurité en uniforme qui ont refusé de s’identifier. Tous nos membres ont été libérés le jour suivant excepté une personne de Vancouver qui reste injoignable. Nous supposons que les cultes meurtriers de ces villes situés dans la crypte en sous-sol d’un Club de Vancouver, et dans une salle souterraine de la Cathédrale de Marie-Reine-du-Monde à Montréal, et au sein de l’Eglise Episcopale St John près de la Maison Blanche se sont déroulés comme prévu.

6. Le lendemain des raids un de nos cadres a reçu par un autre canal, une communication d’une partie prétendant représenter « un élément » de la Curie Catholique Romaine, que l’on désigne sous le nom de Collège des Cardinaux. Ce canal a adressé un message demandant une rencontre entre « des officiels influents » du Vatican, et les dirigeants de l’ITCCS. Nous avons indiqué à ce messager que ce type de réunion devait avoir lieu en-dehors de l’Italie, et qu’il serait sous surveillance, enregistré en présence de nos équipes de sécurité et notre conseiller juridique. Nous attendons une réponse.

7. Une de nos Sources proche de la direction du Neuvième Cercle,  a indiqué que le Cercle déménageait son double siège du Club Lorraine à Bruxelles et d’un château privé en Belgique dans un lieu inconnu, en Amérique du Nord. Ce transfert peut expliquer la fermeture rapide de nos équipes en Amérique du Nord. Nous avons appris également que le Cardinal Gérald Lacroix du Québec, officiel catholique Romain au Canada qui a été nommé officiellement à cette fonction par le pape criminel inculpé Benoît /Joseph Ratzinger était présent en mars dernier lors d’un rassemblement un jour férié, dans un lieu tenu secret du Neuvième Cercle à Bruxelles et Rome. Lacroix et Ratzinger ont été identifiés comme étant des participants actifs aux rituels meurtriers du Neuvième Cercle, notamment celui d’un jeune garçon le 22 février 2014 à l’église Jésuite de San Lorenzo, en compagnie du pape François, Jorge Bergoglio, et de Denis Lebel, un ministre du cabinet du gouvernement fédéral Canadien de l’ancien premier ministre Stephen Harper. (Voir http://itccs.org/2014/11 /04/Ottawa-false-flag-killings -covered-huge-scandal-itccs- breaking-news-november-4/  Remarquez que les vidéos reliées à ce rapport ont été supprimées de l’internet dans les jours suivant leur publication). Cela suggère que le déménagement du siège du Neuvième Cercle pourrait peut- être se situer près de Montréal, ou Ottawa au Canada, les deux ayant un long passé historique de rituels sataniques meurtriers, et de programmes militaires de contrôle mental de type MK-ULTRA étroitement reliés au culte du Neuvième Cercle.

8. En réponse à nos actions, la police et les juges associés avec le Neuvième Cercle ont augmenté d’un cran leurs attaques contre notre organisation et les conseillers cliniques qui nous sont associés, lesquels ayant diagnostiqué et publiquement désigné les crimes Rituels Sataniques. Trois de ces conseillers (au Canada, aux USA, et en Angleterre) sont maintenant directement visés par des mesures disciplinaires de leur profession, et susceptibles de poursuites pénales, en plus des campagnes de diffamation habituelles. Mais le plus important concerne nos Secrétaires de Terrain qui risquent d’être éliminés par le Neuvième Cercle, voici les détails :

9. Notre Source du Neuvième Cercle rapporte qu’une « discussion » privée des dirigeants du Neuvième Cercle s’est déroulée à Rome le 2 mai. Les détails nous ont été transmis par un prêtre catholique désabusé qui est proche d’un cardinal âgé et d’un membre du Neuvième Cercle. Lors d’une réunion privée, il a été dit que la plus grande priorité du Neuvième Cercle devait être « d’éliminer » une fois pour toute les dirigeants opérationnels d’ITCCS, en désignant les trois secrétaires de terrain pour l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Australie. Ces derniers comprennent Kevin Annett, « John Street » et le secrétaire Australien. Notre source n’a pas pu savoir si c’est l’organisme habituel du Vatican – le service d’espionnage connu sous le nom de la Sainte Alliance – qui se chargerait de ces assassinats, ou si le contrat serait sous-traité à leur partenaire de la mafia Ndrangheta. Qu’importe, puisque nos secrétaires de Terrain, « Mr Street » et Kevin Annett sont des personnalités publiques dirigeantes et visibles dans nos campagnes, et que leur sécurité est de la plus haute importance. Nous leur avons conseillé, ainsi qu’au secrétaire de Terrain Australien, de demeurer dans la clandestinité pour le moment, et de suivre le protocole normal de ceux que nous maintenons sous haute protection.

10. Ces contre-attaques attendues, sont en fait un signe que le Neuvième Cercle, et ses soutiens du Vatican et des multinationales commencent à paniquer et ont recours à la peur pour leur autodéfense. Nous attendons encore plus de failles dans les rangs de leur culte, et plus de défections au fur et à mesure que les informateurs émergent. Nous sommes optimistes sur le fait que les trois siècles meurtriers de l’ancien culte Jésuite est en cours d’effondrement, ce qui signifie que nos efforts doivent s’intensifier.

11. Nous invitons d’urgence toutes les personnes de conscience à nous rejoindre et recevoir une formation de Shérif de droit commun (common law) et de mobiliser les collectivités pour arrêter les catholiques du clergé et ceux qui financent et soutiennent le Neuvième Cercle. Suivez nos mises à jour sur www.itccs.org et chaque dimanche à 15h Pacifique, et 18h sur la côte est, et 22h.00 GMT sur Radio Free Kanata :www.bbsradio.com/radiofree kanata .

 

Publié par le Bureau central d’ITCCS

Le 5 mai 2017

 

www.itccs.org , itccsoffice@gmail.com